Thérapie, de Sebastian Fitzek

By jeudi, août 08, 2013

Josy, la fille du psychanalyste Viktor Larenz, souffre d'une maladie inconnue et disparaît mystérieusement. Quatre ans ont passé, Larenz s'est retiré sur une île au nord de l'Allemagne et reçoit la visite d'une romancière qui souffre d'une forme rare de schizophrénie : les personnages qu'elle invente prennent vie et son dernier roman ressemble étrangement à l'histoire de Josy...

L'avis de Aristide Pilgrim

Lecture commune organisée par l’ImagIn Café au moins de juillet dernier, Thérapie est un thriller de Sebastian Fitzek, auteur que je découvre pour l’occasion. Pour être parfaitement honnête, ce n’est pas le roman de mon été, encore moins celui de mon année. Sous couvert de maladie mentale, l’auteur se permet certaines facilités qui laissent une impression de tricherie un peu désagréable. Et à partir du moment où l’on se met à échafauder des hypothèses, on tombe juste à tous les coups. Ça pour moi, c’est le plus embêtant.

Je lis régulièrement des thrillers, je suis fan de Maxime Chattam et cela se sait. Comme il faut bien reconnaître qu’il met la barre très haute en termes de thrillers, j’ai des attentes assez élevées, notamment en ce qui concerne la cohérence des choses, l’habileté avec laquelle l’intrigue est ficelée, les explications finales et le dénouement. Chez Fitzek, ou en tous cas dans ce roman en particulier, tout cela pêche un peu. Les ficelles employées sont énormes, et on devine très rapidement où l’auteur veut en venir. Quant au retournement de situation final, invraisemblable…

Malgré tout, j’ai été sensible à l’atmosphère qui se dégage de ce livre, assez semblable à celle d’un huis clos. L’auteur joue habilement avec nos nerfs, il est très doué pour faire monter l’angoisse comme une bonne mayonnaise maison ! Parce que finalement, même si on se doute très vite du pourquoi du comment, on se surprend néanmoins à tourner les pages sans pouvoir s'arrêter. Le genre de livre totalement addictif même si on est parfaitement conscient des défauts.

Disons que pour un coup d'essai, c'était quand même pas mal !

Note : ★★★☆☆
Billet d'origine : Les Fabuleuses Aventures d'Aristide Pilgrim


Ouvrage paru en 2009 - Lu en format poche aux éditions Le Livre de Poche - 311 pages

Vous aimerez aussi...

5 commentaires

  1. J'avais plutôt bien aimé ce livre ^_^
    Par contre, toujours pas testé un Chattam...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ma seule lecture de Fitzek jusqu'ici, mais si je devais le comparer à Chattam, je dirais que Thérapie est un peu... gentillet, disons ! ;o)

      Supprimer
    2. Tous ! ;o) La trilogie du mal est excellente.

      Supprimer
    3. Je vais mettre le tome 1 dans ma wish list. Je n'entend que du bien de cet auteur =)

      Supprimer