Insurgés, de Veronica Roth

By samedi, septembre 14, 2013

Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs. Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité. Mais elle est divergente, plus que tout autre, elle doit choisir son camp. Et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être.

L'avis de Kahlan

Insurgés fait directement suite à Divergente, et l'auteur ne perd ainsi pas de temps à nous exposer la situation. La faction des Érudits a pris le contrôle de celle des Audacieux par le biais d'une simulation, et s'en est prise aux Altruistes. Béatrice et Tobias sont en fuite... et c'est vraiment ce que je retiendrai de ce roman !

Car l'instabilité de la situation est parfaitement bien retranscrite. Dès qu'ils trouvent refuge quelque part, les ennuis surgissent, et voilà qu'ils doivent fuir à nouveau. On passe d'un siège à l'autre, d'abord celui des Fraternels, puis des Sincères, puis des Érudits... celui des sans faction, aussi. Je me souviens qu'à la fin de ma lecture du premier volume, j'avais déclaré avoir envie d'en apprendre plus sur les autres factions que celle des Audacieux, à laquelle appartiennent nos deux héros. Oui, mais pas comme ça ! Cette espèce de course poursuite aurait sans doute dû me tenir en haleine, sauf que pas vraiment, parce que je ne voyais pas du tout où Veronica Roth voulait en venir, au point même de me demander si elle voulait bien en venir quelque-part.

Alors je vous rassure tout de suite, oui, il y a bien quelque chose. J'ai particulièrement apprécié les passages chez les Érudits, qui sont somme toute ceux qui apportent le plus à l'histoire. On voit comment ils étudient le cerveau humain pour mettre au point leurs simulations, on apprend enfin les secrets de Jeanine et on comprend mieux ce que sont les divergents et quelle est leur importance. Tris est beaucoup plus vulnérable que dans le premier tome, elle est rongée par la culpabilité, partagée entre son devoir et sa loyauté envers Quatre. Ce dernier est plus effacé, il est différent, moins sûr de lui, j'aurais parfois aimé avoir son point de vue sur les événements.

Quant au dénouement, je l'ai trouvé un peu facile. Je m'attendais à ce que le secret protégé par Jeanine soit autrement plus grandiose. Au final, il est assez logique, et peu original pour une dystopie. Bon, on ne sait pas grand chose encore pour le moment, alors j'attends de voir, mais j'espère vraiment que l'auteur aura autre chose à nous sortir de sa manche. Une petite déception donc, mais qui ne m'empêchera pas de lire la suite !

Note : ★★★☆☆
Billet d'origine : eTemporel


Ouvrage paru en 2012 - Lu en format ePub aux éditions Nathan - 343 pages
Tome 2 du cycle Divergente

Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. Je viens tout juste de lire le premier tome. Et j'aimerais beaucoup lire celui-ci, dès que je l'aurais enfin trouvé en librairie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais adoré le premier ! N'hésite pas à venir nous donner ton avis quand tu auras lu celui-ci, je suis curieuse d'avoir d'autres sentiments que le mien. Et rejoins-nous sur le forum, si le coeur t'en dit !

      Supprimer