La conjuration primitive, de Maxime Chattam

By samedi, janvier 04, 2014

Une véritable épidémie de meurtres ravage la France. Plus que des rituels, les scènes de crimes sont un langage. Et les morts semblent se répondre d’un endroit à l’autre. Plusieurs tueurs sont-ils à l’œuvre ? Se connaissent-ils ? Et si c’était un jeu ? Mais très vite, l’Hexagone ne leur suffit plus : l’Europe entière devient l’enjeu de leur monstrueuse compétition. Pour essayer de mettre fin à cette escalade dans l’horreur, une brigade de gendarmerie pas tout à fait comme les autres et un célèbre profiler, appelé en renfort pour tenter de comprendre. De Paris à Québec en passant par la Pologne et l’Écosse, Maxime Chattam nous plonge dans cette terrifiante Conjuration Primitive, qui explore les pires déviances de la nature humaine.

L'avis de Aristide Pilgrim

Pour moi, l’un des meilleurs romans de Maxime Chattam ! L’auteur nous plonge ici dans une intrigue particulière glauque, où tous les ingrédients sont réunis pour nous faire froid dans le dos. Lors de son passage à Paris tout récemment, Stephen King expliquait qu’il lui est somme toute facile de déclencher nos peurs : il lui suffit de créer des personnages auxquels on s’attache et de les mettre dans une situation difficile. Ici, Chattam utilise la même ficelle, mais pas que !

En effet, les héros de cette histoire sont des gendarmes qui enquêtent sur un, puis deux, puis trois meurtres perpétrés d’atroce manière par des tueurs qui signent leur « œuvre » d’un énigmatique *e. Des meurtres à la limite du soutenable, où les descriptions ne laissent rien au hasard. Maxime Chattam a travaillé son sujet et ses décors, c’est flagrant, et ça rend les choses d’autant plus réalistes. Tout est très visuel, un peu à la manière d’un film, le tempo est extrêmement soutenu, on n’arrive plus à s’arrêter de lire, c’est atroce !

Les personnages sont attachants, d’autant plus que l’auteur ne les épargne pas et que l’on compatit forcément à ce qui leur arrive. C’est comme si l’on se glissait sous leur peau pour vivre cette enquête de l’intérieur, une terrible immersion qui nous laisse tout tremblant par les extrémités qu’elle atteint. Un véritable coup de cœur dont j’attends la suite avec la plus vive impatience.

Note : ★★★★★
Billet d'origine : Les Fabuleuses Aventures d'Aristide Pilgrim



Ouvrage paru en 2013 - Lu en format broché aux éditions Albin Michel - 462 pages

Vous aimerez aussi...

0 commentaires