Le cimetière des histoires perdues, de Frédéric Mars

By lundi, janvier 27, 2014

Lara Scott, 15 ans, vit sur l'île de Hometone, une île du Pacifique nord qui ne figure sur aucune carte ni relevé satellite. Là, vit dans le plus grand secret une communauté d'enfants et d'adolescents qui accomplit la plus incroyable des missions : écrire l'histoire de l'humanité toute entière, la vie de chacun d'entre nous, telle qu'elle va bientôt se dérouler. Leur nom ? Les Ecriveurs ! Mais de ce pouvoir immense découle des luttes intestines dantesques, que Lara va tenter de résoudre.

L'avis de Aristide Pilgrim

J’avais beaucoup aimé La cité lumineuse, roman jeunesse de Frédéric Mars, atypique et au thème original même si les péripéties étaient un peu prévisibles pour l’adulte que je suis. Suffisamment en tous cas pour avoir envie de poursuivre l’aventure avec Lara. C’est pourquoi quand Frédéric Mars nous a proposé de lire ce second volume par l’intermédiaire de l’Imag’In Café, je n’ai pas hésité. Je tiens donc, d'ores et déjàs à remercier Frédéric et Kahlan pour cette opportunité.

Parlons du contenant, pour commencer. J’ai reçu Le cimetière des histoires perdues en version numérique, cette suite étant auto éditée par l’auteur lui-même, et pour le moment uniquement disponible sur Amazon. Ce n’était pas un problème en soi, puisque je suis équipée d’une liseuse depuis un petit moment et puis j’étais prévenue, mais le .pdf n’est pas le format le plus aisément manipulable, il faut bien le reconnaître. Pourtant, ce qui m’a surtout gênée, ce sont les fautes d’orthographe et les inversions de mots qui parsèment encore le texte. J’espère que Frédéric ne m’en voudra pas de le signaler ici, mais je veux être parfaitement sincère.

Pour ce qui est du contenu, en revanche, rien à redire. J’ai retrouvé la jeune Lara avec grand plaisir, j’ai partagé sa découverte du rôle et des responsabilités d’un Ecriveur, je l’ai accompagnée dans sa quête à travers les 700 merveilles, je me suis interrogée avec elle à propos du mystérieux ¿. En bref, je me suis laissée embarquer par cette histoire pleine de rebondissements. J’ai également beaucoup aimé l’aspect politique du récit, le fait d’avoir le point de vue des dirigeants de la cité lumineuse, et d’assister à leurs manigances. J’ai trouvé cette histoire plus aboutie que la précédente qui faisait un petit peu figure de prologue. Là, le décor est posé, on est au cœur de l’histoire.

Alors bien sûr, il reste des questions sans réponse et c’est bien normal puisque la saga ne s’arrête pas là. Je suis convaincue que ¿ n’en a pas fini avec Lara et qu’on entendra encore parler de lui. D’ici là, je vous invite à découvrir Les Ecriveurs. Conseillez-le à vos ados, ils tomberont sans doute sous le charme, eux aussi.

Note : ★★★★☆
Billet d'origine : Les Fabuleuses Aventures d'Aristide Pilgrim



Ouvrage paru en 2013 - Lu en format PDF en auto-édition - 267 pages
Tome 2 du cycle Les écriveurs

Vous aimerez aussi...

0 commentaires