Les lumières de septembre, de Carlos Ruiz Zafon

By samedi, février 22, 2014

1937. La mort de son mari l'ayant laissée sans revenu, Simone Sauvelle accepte de quitter Paris pour occuper un emploi de secrétaire particulière en Normandie. Lazare Jann, son employeur, est un génial inventeur de jouets. Il vit dans une immense propriété en compagnie de sa femme, très malade, qui n'a pas quitté son lit depuis vingt ans. Passionnément amoureux d'elle, il la soigne personnellement. Simone Sauvelle, sa fille Irène, quinze ans, et Dorian, son jeune fils, sont immédiatement séduits par la grande gentillesse de Lazarus. Ils tombent aussi sous le charme de Cravenmoore, son extraordinaire demeure. Composée d'innombrables pièces et corridors qui se perdent dans l'obscurité, elle est peuplée de marionnettes qui semblent mener une existence indépendante. Hannah, la jeune domestique de Lazarus, devient vite l'amie d'Irène, à laquelle elle présente Ismaël, son beau cousin. Et très naturellement les deux adolescents tombent amoureux l'un de l'autre, tandis qu'une douce amitié rapproche Lazarus et Simone. C'est alors qu'une force criminelle prend possession de Cravenmoore.

L'avis de Gabrielle

En vacances au bord de la mer, l'atmosphère venteuse de mes soirées était propice à la lecture de ce roman où la mer n'est pas seulement un décor mais un personnage à part entière, comme dans Le prince de la brume qui fait d'ailleurs partie du même cycle. Notez que les trois romans peuvent être lus indépendamment puisqu'ils narrent des histoires différentes, ou presque.

Ai-je bien fait d'enchaîner Le prince de la brume et Les lumières de septembre ? Pas sûr. En effet, même si j'ai trouvé l'intrigue bien plus riche, les personnages plus étoffés, bien plus intéressants, j'avais l'impression de revivre la même chose.

Des côtes anglaises, on passe aux côtes françaises, le phare est toujours là. Au lieu de suivre les aventures d'un petit garçon réservé, on suit celles d'une adolescente réservée, Irène qui a un petit frère là où le héros du Prince de la brume avait une grande sœur. La famille Sauvelle s'établit dans un nouvel endroit, cette fois, pour fuir la misère. Irène va rencontrer Ismaël, un marin en herbe dont elle tombe amoureuse et tous deux auront tôt fait d'être entraînés dans une mystérieuse aventure qui les mènera au manoir de l'employeur de madame Sauvelle. Cette battisse, dans la plus pure tradition du roman gothique, est pleine d'automates inquiétants et de secrets perdus dans la sombre histoire de son propriétaire. Derrière tout ça, on retrouvera évidemment le Prince.

Une impression de déjà vu donc, qu'on ne peut complètement reprocher à l'auteur qui ne fait que nous raconter l'histoire d'autres victimes de ce fameux Prince qui donne son nom à la trilogie. Ce qui est franchement regrettable en revanche, c'est qu'il se sente obligé de nous dépeindre le même genre de héros. Si ce n'est lui qui est adolescent, c'est donc sa sœur ; si ce n'est une fille, c'est donc un garçon, mais qui a une sœur parce qu' il faut une jeune fille pour tomber amoureuse du hardi petit gars du cru dont le héros fait la connaissance. Finalement, on prend les même ingrédients, on change juste quelques petite choses et on vous ressert le même plat.

Ce vilain travers ne doit pour autant pas occulter la richesse de l'intrigue, ni trop simple, ni trop alambiquée, le plaisir de découvrir des personnages tels que Lazarus et la mère d'Irène qui ne reste pas en arrière-plan, contrairement aux parents Carver du premier roman. Et quelle délectation de se replonger - oui, encore, on est en bord de mer après tout - dans l'atmosphère à la fois effrayante et attirante si propre à Zafon.

En conclusion, dire que je n'ai pas aimé serait complètement faux mais affirmer que je suis agacée, oui. Alors, je vais faire une petite pause avant de lire le troisième opus de cette trilogie qui souffre, selon moi, juste de l'utilisation abusive de quelques clichés.

Note : ★★★☆☆
Billet d'origine : De mes propres ailes


Ouvrage paru en 2012 - Lu en format poche aux éditions Pocket - 261 pages
Tome 3 du cycle de La trilogie de la brume

Vous aimerez aussi...

0 commentaires