La reine damnée, de Charlotte Mortange

By lundi, janvier 19, 2015

Lorsque Lady Rosamund, ancienne maire d'Amesbury et nécromancienne, se réveille après plus de 300 ans de sommeil, les morts se relèvent pour une vengeance sournoise. Maven Blunder, après avoir essuyé une attaque de ces derniers, rejoint un groupe de chasseurs de monstres, dirigé par le charismatique Léon. D'Amesbury à Stonehenge, jusqu'au château de la Reine Damnée, la chasse aux sorcières est loin d'être un jeu d'enfant...
Crédits image : MartaNael

L'avis de Kahlan

A noter que ceci est une chronique des chapitres 1 à 8 à ce jour publiés.

Les cavaliers nocturnes est une web-fiction de Charlotte Mortange, dont La reine damnée constitue le premier tome, et dont j'ai eu l'occasion de lire les premiers chapitres sur l'Allée des Conteurs. Si vous aimez les légendes et le folklore, la mythologie et les créatures surnaturelles, alors cette fiction est faite pour vous ! Il y est question d'un petit groupe de chasseurs de monstres qui traque sans pitié une nécromancienne revenue à la vie pour y assouvir une vengeance qu'elle rumine depuis 300 ans. Le tout n'est pas sans rappeler la saga jeunesse A comme Association de Pierre Bottero et Erik L'Homme...

La reine damnée est donc en cours de publication sur l'Allée, et à ce jour, 8 chapitres ont été mis à disposition. Après un prologue qui se déroule au 18e siècle, à Londres, et où l'on assiste à la condamnation à mort de Lady Rosamund, maire de la petite ville d’Amesbury, pour actes de sorcellerie et de barbarie sur plusieurs enfants, entre autres choses, le récit revient à notre époque où l'on suit la jeune Maven, qui va intégrer un petit groupe de chasseurs. En effet, la reine damnée vient de se réveiller, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle n'est pas contente !

Parlons-en de la reine ! Elle est mon personnage préféré dans cette histoire. D'une beauté à couper le souffle, c'est une nécromancienne sans pitié, qui n'hésite pas à user de tous ses pouvoirs pour pomper jusqu'au plus petit souffle de vie de jeunes enfants afin de régénérer ses propres forces. Hautaine et capricieuse, dotée d'une très haute opinion d'elle-même, elle porte bien son nom... En face, il y a Maven, une jeune fille un rien téméraire qui rêve d'échapper à un quotidien morose, et qui va rejoindre, presque par hasard, ce fameux groupe de chasseurs hétéroclite : Léon le mal plaisant et son jumeau Karma Sutra, dragueur invétéré, Lovedoll à la langue de vipère, Radar qui flaire les activités paranormales, Bambino et le vieux Casse-Tête.

Hétéroclite en effet, car chacun dispose de traits de caractère qui lui sont propres et qui frisent parfois la caricature, mais je dirais que c'est voulu. Ne faut-il pas des créatures extraordinaires pour chasser des créatures surnaturelles ? Le ton est donné, drôle ou effrayant, attendrissant aussi parfois, et Charlotte Mortange nous emmène à la chasse à la sorcière dans les pas de ses héros. Le récit alterne les points de vue de Maven et de la reine, et j'ai particulièrement apprécié la justesse de ton de cette dernière, qui s'éveille après 300 ans de sommeil forcé, et découvre le monde et les hommes tels qu'ils sont devenus.

Alors même si le style est parfois un petit peu maladroit, avec des tournures de phrases qui ne sont pas toujours grammaticalement parfaites, ou des expressions détournées, l'auteur met tant de cœur à l'ouvrage que ça n'a pas vraiment d'importance. Allez soutenir Charlotte sur l'Allée, elle aime son histoire et ses personnages de façon flagrante, et je suis sûre que vous les aimerez aussi.

Note : ★★★☆☆
Billet d'origine : eTemporel

Ouvrage paru en 2014 - Lu sur L'Allée des Conteurs - 8 chapitres
Tome 1 du cycle Les cavaliers nocturnes

Vous aimerez aussi...

0 commentaires