Le journal de Bridget Jones, de H. Fielding

By mardi, mai 19, 2015

Bridget Jones, tome 1 : Le journal de Bridget Jones

Célibataire londonienne de 30 ans, Bridget Jones décide de tenir un journal intime et de prendre des bonnes résolutions : arrêter de fumer, perdre du poids et surtout trouver enfin un petit ami correct. Daniel Cleaver le coureur de jupons ? Ou Mark Darcy le psycho-rigide ? Ce livre fait largement écho à Orgueil et Préjugés de Jane Austen (noms, caractères, histoire...), mais avec une vision contemporaine et extrêmement humoristique. Helen Fielding approche de manière réussie et corrosive sa société dans ce roman ainsi que dans sa suite, Bridget Jones : L'âge de raison.

Ouvrage paru en 2013 - Lu en poche aux éditions J'ai Lu - 338 pages
Tome 1 du cycle Bridget Jones


L'avis d'Aristide

Qui ne connaît pas Bridget Jones, ne serait-ce que par l’intermédiaire des deux films sortis au début des années 2000 ? J’avais adoré ces films à l’humour très rafraîchissant, et je me suis enfin décidée à me lancer dans le premier des trois livres de la saga d’Helen Fielding dont ils sont issus. Un grand merci au passage à Gabrielle, qui me l’a offert dans un swap organisé sur l’Imag’In CaféLe journal de Bridget Jones nous propose donc les chroniques délirantes d’une célibataire londonienne de 30 ans, célibataire et sans enfant.

Il est vraiment très rare que l’adaptation cinématographique d’un livre soit meilleure que son original, et c’est pourtant tout à fait ce que j’ai ressenti ici. Comme le veut son titre, le roman se présente sous la forme d’un journal intime, dans lequel Bridget nous expose tous ses petits problèmes, de poids, relationnels et surtout sentimentaux. Mais autant je l’avais trouvée attendrissante et drôle dans le film, autant elle m’a paru ici futile et un peu bête, presque agaçante pour tout dire. A moins que ce ne soit tout bonnement parce que j'ai moi-même mûri, allez savoir !

Bon après, l’auteur manie parfaitement le style « journal intime » et les situations toutes plus délirantes les unes que les autres restent amusantes, je ne dis pas le contraire. Bridget prend sans cesse de bonnes résolutions qu’elle s’empresse d’oublier l’instant d’après ! Mais je ne me suis pas franchement retrouvée dans ce personnage pas si attachant, tout compte fait. On cherche à nous faire croire que chacune d'entre nous est Bridget Jones, quelque part, mais j'ose espérer que ce n'est pas le cas !

Bref, une lecture bien fade à côté d’un film qui m’avait beaucoup fait rire, c'est assez rare pour mériter d'être signalé. J’avais l’intention de lire toute la saga, mais pour le moment, je n’en ai plus réellement envie.

Note : ★★★☆☆
Billet d'origine : Les Fabuleuses Aventures d'Aristide Pilgrim

Vous aimerez aussi...

0 commentaires