Révolution, de Théâs

By lundi, mai 11, 2015

Frozen, tome 1 : Révolution

Tout commença par un homme : Jeremiah Lloyd, visionnaire et fondateur de la Lloyd Industries, compagnie multinationale présente dans le monde entier. Désireux d'étendre encore les domaines d'action de son entreprise, il devint le principal financier d'un projet militaire identifié sous le code "Révolution", qui devait aboutir en l'espace de quelques années à la possibilité d'un traitement avancé d'évolution génétique contrôlée. Alors que ses recherches sont sur le point d'aboutir, James Lloyd, fils du milliardaire, est la cible d'un attentat dans les laboratoires de la compagnie...

Ouvrage paru en 2015 - Lu sur L'Allée des Conteurs - 8 chapitres
Tome 1 du cycle Frozen


L'avis de Kahlan

Bien que mon challenge autour de l'auto-édition et de la publication en ligne soit terminé depuis quelques semaines, c'est toujours avec grand plaisir que je découvre les fictions disponibles sur l'Allée des Conteurs. J'aime la diversité des univers qui nous sont proposés tout autant que la plume de leurs auteurs, et cette fois-ci, c'est au tour de l'illustre Théâs, fondateur de l'Allée et auteur de talent, de passer à la moulinette eTemporel ! N'avez-vous jamais rêvé d'être doté de supers pouvoirs ? Vous allez découvrir avec Frozen, une saga fortement inspirée de Marvel et de ses super-héros, que tout n'est pas rose pour ceux qui en ont !

Dans ce tout premier tome intitulé Révolution, on découvre Morgan, jeune fils de bonne famille qui m'a beaucoup fait pensé à l'Oliver Queen de la série Arrow, play-boy dilettante, plongé dans le coma suite à un attentat perpétré dans les locaux de la firme familiale. C'est au cours de cet attentat que son frère aîné, James, a perdu la vie alors qu'il travaillait sur un sérum d'évolution génétique contrôlée. Et ce n'est pas spoiler que de vous en parler, vous vous doutez bien que notre ami Morgan va développer, dès sa sortie du coma, une bien étrange capacité...

Si vous aimez les héros comme Arrow, Spiderman ou encore Batman, vous aimerez Frozen à tous les coups, et ce pour plusieurs raisons. L'univers tout d'abord, très proche de celui des comics Marvel, avec une multinationale dirigée d'une main de maître par un affreux bonhomme, et qui poursuit des recherches scientifiques pour le compte de l'armée. Les protagonistes ensuite, auxquels on s'attache très vite, Morgan en tête, ou qu'on aime au contraire détester, comme Jeremiah Lloyd. Morgan est confronté à de nouvelles capacités qui le dépassent complètement, et qu'il va s'attacher à comprendre tout en essayant de retrouver les souvenirs de l'attentat, et en enquêtant sur la mort de son frère. Il est tiraillé de toutes parts et Théâs excelle à le mettre en scène.

Le style enfin, parce qu'apparemment sans forcer le moins du monde, Théâs rejoint ses illustres modèles dans sa capacité à nous transporter dans son imaginaire. On se sent d'emblée concerné par ce qui se passe, on est dedans, ça coule de source. Et puis j'ai envie de dire que c'est de la littérature sans prétention. Attention, c'est à prendre comme un compliment ! Aucune prise de tête, juste une lecture plaisir au cours de laquelle on en prend beaucoup, même si certains des thèmes abordés sont moins évidents qu'il n'y paraît, plus recherchés, travaillés.

Quand on lui demande pour quelles raisons il a écrit sur les super-héros, il parle d'incitation au rêve, du fantasme de voir apparaître quelqu'un capable de s'opposer à tout ce qui peut être mauvais en ce monde. Il dit s'éclater en écrivant cette aventure, et moi je m'éclate à la lire ! Alors, n'hésitez pas, c'est vraiment sympa.

A noter que ceci est une chronique des chapitres 1 à 8 à ce jour publiés.

Note : ★★★★☆
Billet d'origine : eTemporel

Vous aimerez aussi...

0 commentaires