Fortune Cookies, de Silène Edgar

By jeudi, novembre 19, 2015

Fortune Cookies

Bretagne, demain : Une coupure d’électricité plonge la petite vie de Blanche et Hadrien dans le noir, ainsi que toute l’Europe. Un mystérieux appel résonne sur les ondes : le gouvernement cache qu’il se passe quelque chose au Sud… la guerre ? Leur fille est loin, en vacances au-delà des Pyrénées. Hadrien décide de partir immédiatement à sa recherche, mais Blanche a peur.
Paris, après-demain : État d’urgence, peuple bâillonné. Blanche est devenue Bianca, résistante. Les opposants à la dictature médiatique utilisent les réseaux de consommation pour faire passer leurs messages, sur les barquettes de poulet, les barils de lessive ou dans les fortune cookies, mais, bientôt, il faudra aller plus loin. Bianca trouve de la force entre les bras de Joshua, et jamais elle ne parle ni d’Hadrien, ni d’Élisabeth.
Quelque chose a basculé sur la route.

Ouvrage paru en 2014 - Lu en format ePub aux éditions Bragelonne - 142 pages


L'avis d'Aristide

Difficile pour moi d’écrire cette chronique avec ce qui se passe en France en ce moment, mais j’avais heureusement découvert ce court roman paru dans la collection Snark chez Bragelonne avant les attentats de Paris. Le récit navigue entre deux époques. On suit Blanche, dont la vie va basculer le jour où une coupure d’électricité va plonger le pays dans le chaos ; et on la suit quelques temps plus tard, sous une nouvelle identité, après déclenchement de l’état d’urgence, dans une France devenue état policier. Difficile de ne pas faire le parallèle avec ce qui nous arrive, non ?

Fort heureusement, l’auteur ne s’attache pas vraiment à la crise elle-même mais plutôt aux diverses réactions des gens. Les conséquences des événements, d’un point de vue social et politique, sont immenses, et Silène Edgar nous livre un récit poignant, plein de tension et de rebondissements. Blanche va devoir apprendre à s’adapter, renoncer à des tas de choses qu’elle tenait pour acquises, revoir ses certitudes. C’est un personnage complexe qui nous renvoie à nous-même, de part la manière dont elle va devoir se confronter à la réalité et les choix qu’elle va faire. C’est un personnage qui change, qui évolue beaucoup tout au long du récit.

Le style est pour le moins percutant. Si cette histoire ne révolutionnera sans doute pas le genre, l’auteur réussit néanmoins à nous happer et à nous faire réfléchir tout en même temps. Le maître mot pour la décrire serait sans doute « efficace ». Un vrai bon moment en compagnie d’un auteur à surveiller. Pour les plus sensibles, je recommanderais cependant de ne pas lire cette novella en ce moment, son écho avec notre actualité étant un peu trop prononcé.

Note : ★★★★☆
Billet d'origine : Les Fabuleuses Aventures d'Aristide Pilgrim

Vous aimerez aussi...

0 commentaires