Les années oubliées, de T. A. Barron

By mercredi, novembre 11, 2015

Merlin, tome 1 : Les années oubliées

Le jeune Emrys ignore tout de son identité. Ses premiers souvenirs remontent à l’âge de sept ans, lorsqu’il s’est réveillé sur une plage… Une femme guérisseuse, Branwen, prétend être sa mère. Mais il refuse de la croire. Aujourd'hui adolescent, Emrys est déterminé à découvrir qui il est. D'autant qu'il s'est mis à développer des pouvoirs hors du commun, qu'il ne parvient pas à contrôler. Sa quête le mène sur la mystérieuse île de Fyncaria, peuplée de créatures aussi merveilleuses qu'inquiétantes.

Ouvrage paru en 2013 - Lu au format broché aux éditions Nathan - 360 pages
Tome 1 du cycle Merlin


L'avis de Kahlan

On se retrouve aujourd'hui avec une chronique jeunesse, celle d'un ouvrage de fantasy de T. A. Barron intitulé Les années oubliées, et édité aux éditions Nathan. Passionné par le personnage de Merlin, enchanteur capable de remonter le temps, défier la triple mort et de chercher le Saint-Graal tout en parlant avec les esprits des rivières et des arbres, l'auteur s'est vite rendu compte qu'il n'existe que peu de mentions à ses jeunes années. Et c'est ainsi que lui est venue l'idée d'écrire une œuvre de fiction sur ces années perdues.

Emrys a sept ans à peine lorsqu'il s'éveille sur une plage, suite à un naufrage, aux côtés de Branwenn, une femme qui se prétend sa mère. Il a totalement perdu la mémoire, mais son intuition lui souffle qu'il ne s'agit là ni de son véritable nom, ni de sa véritable mère. Dès lors, et puisque Branwenn refuse de répondre à ses questions, il n'aura de cesse de chercher la vérité sur ses origines et son étrange passé. D'autant plus qu'il se découvre d'effrayants et dangereux pouvoirs... Tel est le point de départ de cette histoire. Une approche intéressante et originale, quand on voit le nombre d’œuvres, tant littéraires que télévisuelles ou cinématographiques, consacrées à l'illustre enchanteur ces dernières années.

Malgré cela, la jeunesse du personnage, la narration à la première personne et la manière un petit peu manichéenne dont l'intrigue évolue en font un roman essentiellement destiné aux plus jeunes. Ajoutez à cela un style hautement contemplatif, avec de nombreuses descriptions de la faune et de la flore, et vous obtiendrez un livre à forte valeur... ennuyeuse ! Pourtant adepte de fantasy, je me suis morfondue durant les deux premières parties du livre, soit plus de 200 pages et c'est bien long. C'est comme si, trop concentré sur ses magnifiques descriptions, l'auteur en avait oublié son intrigue.

L'intrigue est sympa, mais sans grand intérêt, il faut bien le dire, car trop prévisible et c'est dommage. La base de l'histoire, à savoir les origines de Merlin, était pourtant alléchante, mais elle n'est pas assez exploitée. Les personnages sont plutôt creux, en particulier Emrys qui, pour un magicien au devenir légendaire, ne me laissera pas un souvenir impérissable. Bref, une grosse déception. Un ouvrage que j'aurais envie de ne conseiller qu'à des pré-ados, et encore, uniquement aux passionnés de nature comme T. A. Barron lui-même, et à ceux qui n'ont pas peur des descriptions ! Les autres s'ennuieront ferme.

Note : ★★★☆☆
Billet d'origine : eTemporel

Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. j'ai lu ce livre... enfin... lu est un bien grand mot avec ce livre ! j'ai essayé tout du moins ! ouais en faite on peu le dire j'ai lu 10 pages et ça m'a gavé...
    j'admire les gens qui arrivent à finir leur livre même quand ils n'aiment pas.
    tu pense lire le tome 2 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça commence à devenir bien dans la 3ème partie, alors il a fallu s'accrocher ! ;-) Non, je ne pense pas lire le tome 2 ou alors dans très longtemps !

      Supprimer