Quadruple assassinat dans la rue de la morgue, de Cécile Duquenne

By samedi, novembre 21, 2015

Les Nécrophiles Anonymes, tome 1 : Quadruple assassinat dans la rue de la morgue

Népomucène, préposé à la morgue, mène une vie tranquille et nocturne en compagnie de Bob, vampire d'environ 150 ans d'âge. Lorsqu'il manque devenir la cinquième victime d'un mystérieux assassin, son ami de longue date mène l'enquête. L'immortel est certain qu'une autre créature surnaturelle a commis le massacre.

Ouvrage paru en 2012 - Lu en format broché aux éditions Voy'[el] - 185 pages
Tome 1 du cycle Les Nécrophiles Anonymes


L'avis de Kahlan

On se retrouve aujourd'hui avec le premier tome des Nécrophiles Anonymes, première saga fantastique de Cécile Duquenne, dont j'apprécie déjà tout particulièrement les différents épisodes des Foulards Rouges aux éditions Bragelonne. Je m'étais procuré ce premier opus en numérique lors de l'une des opérations à 0,99 € des éditions susnommées, mais lorsque j'ai eu l'occasion de rencontrer Cécile au salon Grésimaginaire, c'est au format papier que je lui ai acheté les trois tomes de la saga déjà parus aux éditions Voy'[el]. Chacun d'entre eux étant bien sûr dédicacé !

Pour commencer, j'avoue avoir un petit faible pour la toute première couverture du format numérique paru chez Bragelonne en 2012. Elle est élégante, et m'a immédiatement transportée dans les rues de Whitechapel où sévissait Jack l’Éventreur à la fin du XIXe siècle. Attention, ce n'est pourtant pas tout à fait ce dont il est question ici. Si l'on assiste bien à des meurtres sanglants, s'il y a bien une enquête en cours pour identifier l'assassin, le surnaturel en fait quelque chose de tout à fait différent. Nous sommes dans un univers de fantasy urbaine avec vampires et loups-garous, et ce court 1er tome sert clairement à poser l'univers.

Le récit s'attache à Népomucène, préposé à la morgue. Il passe presque chacune de ses nuits en compagnie de Bob, vampire charismatique de 150 ans, qui y a élu domicile, et avec lequel il mène de drôles d'expériences sur des cadavres d'animaux. La relation entre ces deux personnages est assez ambiguë, et même si l'on devine très vite à quoi elle va aboutir, je lui ai trouvé beaucoup de finesse. Tout irait bien dans le meilleur des mondes si, un beau matin, quatre légistes ne se faisaient pas déchiqueter par une créature d'une violence inouïe. Il apparaît bien vite que ce ne peut être qu'un lycanthrope, et nos deux amis se mettent alors en chasse.

Bon, la bit-lit n'est pas mon genre préféré, je ne vais donc pas prétendre avoir adoré. J'ai trouvé que l'intrigue était assez prévisible, et qu'elle manquait de profondeur. C'est le principal reproche que je pourrais lui faire, mais dans un texte aussi court, en même temps, difficile de développer. En revanche, j'ai bien aimé les explications de Bob sur sa condition de vampire et ses conséquences, ou sur les différentes catégories de loups-garous. On sent que l'auteur essaie de revenir aux sources. J'ai apprécié la délicatesse des relations entre Népo et Bob, les petites touches d’humour sous-jacentes à l'histoire.

Si vous cherchez une lecture rapide, sans prise de tête, et que vous aimez la bit-lit, n'hésitez plus. Quant à moi, je lirai la suite en espérant davantage de développements de l'univers et des personnages, et une intrigue un peu plus originale et inattendue. Pour en avoir discuté un peu avec elle à Grésimaginaire, Cécile a plein d'idées et je suis toujours curieuse de les découvrir !



Note : ★★☆☆
Billet d'origine : eTemporel

Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. Merci pour ton avis, j'étais curieuse, mais ça ne me tente pas trop finalement... En plus la couverture que tu présentes ne me plait pas du tout, contrairement aux anciennes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfère celles des éditions numériques de Bragelonne moi aussi ! Merci d'être passée par ici.

      Supprimer