Feed, de Mira Grant

By lundi, février 15, 2016

Newflesh, tome 1 : Feed

La bonne nouvelle : nous avons survécu. La mauvaise : eux aussi. 2034. Il y a vingt ans, l'humanité a vaincu le cancer. Le rhume n’est plus qu’un mauvais souvenir. Mais elle a créé une chose terrible que personne n’a été capable d’arrêter. Une infection virale. Qui s’est propagée à une vitesse redoutable, le virus prenant le contrôle des cerveaux, avec une seule obsession : se nourrir. Issus de cette génération sacrifiée, Georgia et Shaun Mason sont les maîtres de la blogosphère, devenue le seul média indépendant proclamant la vérité sur ce qui se passe derrière les barricades. Shaun, la tête brûlée, et Georgia, l’âme du duo, enquêtent sur l’affaire la plus importante de leur carrière : la sinistre conspiration qui se cache derrière les infectés. Et ils sont bien décidés à faire éclater la vérité, même s’ils doivent y laisser la vie.

Ouvrage paru en 2014 - Lu en format numérique aux éditions Bragelonne
Tome 1 du cycle Newflesh - 450 pages


L'avis de Kahlan

On se retrouve aujourd’hui avec mon deuxième coup de cœur de l’année 2016 ! Un roman issu de la littérature zombie, qui ne se focalise pas sur l’expansion de l’épidémie mais sur le rôle des médias au cœur d’une intrigue politique passionnante. Le cadre est original, puisque l’action se situe aux Etats-Unis plus de vingt ans après le Jour des Morts, dans une société réorganisée qui s’apprête à procéder à une élection présidentielle. On suit Georgia et Shaun Mason, deux jeunes blogueurs invités par l’un des candidats à suivre la campagne.

Je suis complètement tombée sous le charme de la plume de l’auteur, qui dresse un portrait sans concession des partis politiques de tous bords et de leurs combines, ou encore de la presse et de sa notion parfois particulière, disons le, de la vérité. A travers les yeux de Georgia, rédac attachée à l’Information avec un grand I, on pénètre au cœur de la campagne, et on découvre le monde tel qu’il est devenu, avec par exemple les multiples tests sanguins auxquels il faut sans arrêt se soumettre pour prouver que l’on n’est pas infecté par le virus qui transforme les gens en zombies.

Shaun et Georgia, les personnages principaux, frère et sœur blogueurs, sont vraiment intéressants. Ils ont chacun des personnalités très différentes mais aussi complémentaires. Georgia est la tête pensante, celle qui administre leur petite entreprise, le site Après la fin des temps, et gère tous les blogueurs qui y travaillent. Elle est calme, posée, et surtout en quête perpétuelle de cette vérité nue qu’elle expose dans ses articles. A l’inverse, Shaun fonctionne à l’adrénaline. C’est un casse-cou plein de charme, celui qui produit les billets à sensation. Ils sont très proches, un peu comme pourraient l’être des jumeaux.

Il y a Buffy aussi, informaticienne poète, et le sage Rick, journaliste issu de la presse papier, qui découvre leur petit monde. Ils ont toujours vécu avec ce virus, il fait partie de leur quotidien. Certains ont déjà perdu des êtres chers à cause de lui, et ont appris à faire avec. Tous sont en tous cas très conscients des risques. Malgré tout, Feed n’est pas un roman gore. Si c’est ce que vous cherchez, passez votre chemin, vous seriez immanquablement déçu. C’est un roman à thèmes qui parle médias, politique et d'une société telle qu'on ne peut l'imaginer. L’intrigue est sympathique, dynamique et immersive, et l’auteur nous offre en outre un de ces dénouements percutants qui rendent fébrile à l’idée de ne pas avoir la suite sous la main.

Au final, un excellent roman ! L’univers est solide et passionnant, les personnages très aboutis et diablement attachants. L'intrigue elle-même est efficace à souhaits et aborde des thèmes intelligents. Enfin, le style de Mira Grant est tellement prenant qu’on a bien du mal à lâcher le livre. Bon ben... un coup de cœur, un vrai !

Note : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
Billet d'origine : eTemporel

Vous aimerez aussi...

0 commentaires