Demain, j'arrête !, de Gilles Legardinier

By samedi, mars 05, 2016


Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n'est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu'elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu'à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

Ouvrage paru en 2013 - Lu en format papier aux éditions Pocket
398 pages


L'avis de Kahlan

On se retrouve aujourd'hui avec un roman de littérature contemporaine, autrement dit pas du tout ce que je lis habituellement. En effet, à force d'entendre parler de Gilles Legardinier et de voir passer les couvertures aux chats de ses romans chez Pocket, j'ai eu envie de découvrir cet auteur. Bon, très honnêtement, j'ai commencé à m'inquiéter dès la lecture du quatrième de couverture, mais en vraie tête de mule, je me suis lancée gaiement. Je l'aurais, comme dirait l'autre !

Il se trouve que le style de l'auteur est plutôt agréable. La narration est entrecoupée de nombreux dialogues qui rendent le récit extrêmement vivant, et aisé à lire. Les apartés de l'héroïne sont plutôt sympathiques, et apportent une petite touche d'humour bienvenue. Les réflexions de l'auteur au travers de Julie nous confrontent à un reflet de notre société qui n'est pas toujours très glorieux mais la justesse du ton pourrait faire opérer la magie. Malheureusement, l'intrigue est un peu faiblarde à mon goût et tout cela a un air de déjà-vu sacrément dérangeant. On suit Julie, jeune femme célibataire, complètement obsédée par son nouveau voisin, et ce avant même de l'avoir rencontré. Sous le charme, elle va multiplier les maladresses à la fois pour attirer son attention mais aussi pour tout connaître de lui et de sa vie privée.

Vous l'aurez compris, il y a du Bridget Jones dans Julie, en un petit peu moins gourde sans doute, mais l'intrigue est tout aussi gentillette et... il faut bien le dire, pas franchement intéressante. Bien sûr, Julie est une personne attachante, autrement plus que Bridget, mais l'amour la rend presque aussi cruche, et ses aventures ne sont pas toujours très crédibles. Si toutes les jeunes femmes de 28 ans manquent à ce point de maturité, je crains pour les générations à venir ! Les personnages secondaires, tous habitants du quartier, sont charmants, mais on frise la caricature, entre le beau ténébreux plein de mystères, le meilleur ami qui passe sont temps le nez dans le cambouis, les amies au bord de la crise de nerfs...

Un roman qui se veut frais et léger, et le pari est sans doute réussi. Malheureusement, j'ai envie de dire qu'il n'est que ça et n'apporte pas grand chose, pas même un semblant d'intrigue qui tienne la route. Je me suis retrouvée à lire sans passion ni intérêt, à m'ennuyer ferme pour tout dire. Je me doutais déjà que la chick-lit n'était pas mon genre de prédilection, mais cette fois, c'est une certitude : les couvertures aux chats ne sont décidément pas faites pour moi ! Je passe mon tour !

Note : ★★★☆☆
Billet d'origine : eTemporel

Vous aimerez aussi...

0 commentaires