La terre brûlée, de James Dashner

By lundi, avril 25, 2016

L'épreuve, tome 2 : La terre brûlée

Et si la vie était pire hors du labyrinthe ? Thomas en était sûr, la sortie du Labyrinthe marquerait la fin de l’Épreuve. Mais à l'extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre.... et des hordes de gens infectés en proie à une folie meurtrière errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au coeur de cette Terre Brûlée, parviendra-t-il enfin à trouver la paix... et un peu d'amour ?

Ouvrage paru en 2013 - Lu en format numérique aux éditions Pocket
Tome 2 du cycle L'épreuve - 414 pages


L'avis de Kahlan

On se retrouve aujourd'hui avec les blocards de James Dashner, ou du moins ceux qui ont survécu à l'épreuve du Labyrinthe. J'avais beaucoup aimé le concept du premier tome de la saga, ces ados privés de mémoire qui s'éveillent au cœur d'un labyrinthe peuplé de créatures pour le moins agressives, et dont les parois bougent sans cesse. Ce qui m'avait frustrée en revanche, c'est le manque de profondeur de certains personnages dont les réactions tombaient un peu de nulle part, et surtout le peu d'explications finales sur le pourquoi du comment. J'espérais donc énormément de ce deuxième tome, je voulais des réponses.

L'histoire reprend peu ou prou là où elle s'était arrêtée et démarre au quart de tour. Arrachés d'entre les mains des Créateurs du Labyrinthe par une bande de sauveurs armés, Thomas et ses compagnons croient enfin en des jours meilleurs. Mais les choses dérapent rapidement lorsqu'un intrus apparaît dans leur groupe en lieu et place de Teresa, un certain Aris, issu d'un autre groupe de blocards ayant vécu exactement les mêmes choses qu'eux. A partir de là, les événements s'accélèrent et ils apprennent bientôt que la Terre tout entière a été détruite par des éruptions solaires qui l'ont transformée en un immense désert appelé la Terre Brûlée. Un terrible fléau s'est alors répandu sous la forme d'une maladie, la Braise, qui transforment ses porteurs en être humains dégénérés, les Fondus.

Le WICKED, pour World In Catastrophe : Killzone Experiment Department (signifiant littéralement Monde Sinistré : Département Expérience de la Zone mortelle), est une organisation créée dans le but de trouver un antidote à la Braise. Pour y parvenir, elle sélectionna des adolescents immunisés contre la Braise, et leur fit passer une série d'épreuves destinées à stimuler une certaine zone du cerveau, dans le but d'établir les schémas qui leur permettent de résister à la Braise. Le labyrinthe était la première, et la deuxième est sur le point de commencer… En effet, Thomas et ses compagnons ne tardent pas à réaliser qu'ils sont toujours entre les mains du WICKED qui les charge de traverser la Terre Brûlée.

Quelques réponses à mes questions, donc, c'est un fait. Cependant il plane sur cet opus, comme sur le précédent, une opacité qui finit par agacer, d'autant qu'on a un peu l'impression de tourner en rond. En effet, en dehors de marcher, encore et toujours, dans des souterrains d'abord, puis dans le désert, nos Blocards ne font somme toute pas grand-chose, et l'intrigue finit par perdre de son intérêt. Les personnages secondaires comme Newt ou Minho sont complètement effacés au profit de Thomas, et de ses interrogations sans fin sur son amie Teresa. D'ailleurs à son sujet, la frustration du lecteur de ne pas comprendre ce qui se trame ne cesse de s'amplifier, à tel point que l'on se demande si tout cela a bel et bien un sens.

Finalement, au lieu de me mettre sur les dents, tous ces secrets m'ont juste fait lâcher prise. Je me suis désintéressée de ce qui se passait, et me suis retrouvée à lire pour lire, sans passion. Je suis toujours curieuse des rêves de Thomas, des objectifs cachés du WICKED, des allégeances de Teresa, mais j'aimerais presque qu'un spoiler me donne enfin les réponses, et qu'on en finisse.

Note : ★★☆☆
Billet d'origine : eTemporel

Vous aimerez aussi...

0 commentaires