Block 46, de Johana Gustawsson

By jeudi, septembre 22, 2016

Block 46

Falkenberg. Suède. Le commissaire Bergström retrouve le cadavre nu et gelé d'une femme aux abords de la plage d'Olofsbo. Londres. Profileuse de renom, la ténébreuse Emily Roy enquête sur une série de meurtres d'enfants dont les corps sauvagement mutilés ont été abandonnés dans les bois d'Hampstead, au nord de la ville. Ils présentent les mêmes mutilations que la victime suédoise : trachée arrachée, yeux énucléés et un mystérieux Y gravé sur le bras. Etrange serial killer, qui change de type de proie et de lieu de chasse... Pourrait-il s'agir d'un tandem de sociopathes ?

Ouvrage paru en 2015 - Lu en format numérique aux éditions Bragelonne
336 pages


L'avis d'Aristide

Block 46 est un de ces romans ambitieux qu’on adore ou qu’on déteste, mais qui ne laisse sûrement pas indifférent. Un thriller aux allures de polar suédois, une plongée dans l’âme d’un serial killer et en même temps, le rappel des atrocités commises pendant la Seconde Guerre Mondiale dans les camps de concentration. Un roman que l’on aborde sur la pointe des pieds en retenant son souffle.

Le récit navigue en permanence entre l’enquête de police et l’enfer des camps. Le lecteur impuissant est confronté à l’horreur de la déportation, les terribles conditions de vie des prisonniers, affamés, réduits en esclavage, humiliés et torturés quand ils ne sont pas purement tués. Et puis il y a le block 46, celui des expériences médicales… Petite fille de déporté, l’auteur s’est clairement documenté pour évoquer toutes ces horreurs avec toute la pudeur mais aussi le réalisme voulu.

En parallèle, l’enquête avance pas à pas, avec un souci du détail là encore nettement perceptible. Le récit adopte plusieurs points de vue, celui de chacune des deux enquêtrices, mais aussi celui du tueur, et les styles sont à chaque fois différents. Tout est parfaitement maîtrisé. Les personnages, surtout ce beau duo de femmes, sont intéressants et originaux. Et si le dénouement est un poil prévisible, il n’en reste pas moins que j’ai passé un excellent moment de lecture, dur, mais aussi palpitant.

Note : ★★★★☆
Billet d'origine : Les Fabuleuses Aventures d'Aristide Pilgrim

Vous aimerez aussi...

0 commentaires