En quête de vengeance, de Robin Hobb

By vendredi, mars 17, 2017

Le Fou et l'Assassin, tome 3 : En quête de vengeance

FitzChevalerie et le Fou ont changé le cours de l’histoire. Puis leurs chemins se sont séparés. Le bâtard de sang royal s’est détourné de ses activités pour mener une existence paisible à Flétribois, quant à son fidèle compagnon, il n’en a plus entendu parler. Jusqu’à ce qu’il le retrouve, mutilé, au hasard d’une balade avec Abeille. Les graves problèmes de santé de son vieil ami et les intrigues à la cour font baisser la garde de Fitz alors que survient le pire : sa fille est enlevée. Le Fou, au crépuscule de sa vie, a laissé échapper des secrets qui pourraient bien conduire de pâles inconnus à user d’Abeille comme de leur prochaine arme. Mais une magie ancienne coule encore dans les veines de FitzChevalerie Loinvoyant et, bien que ses talents d’assassin se soient amoindris avec le temps, ennemis comme amis vont apprendre qu’il reste toujours la vengeance à celui qui a tout perdu.

Ouvrage paru en 2016 - Support numérique - Editions Pygmalion
Tome 3 du cycle Le Fou et l'Assassin - 461 pages


L'avis de Kahlan

Au fil du temps, j’ai participé à nombre d’enquêtes ou de sondages qui cherchaient à décortiquer les raisons de nos choix de lecture. Pourquoi tel livre et pas tel autre ? Le synopsis, le thème, le genre, la couverture, l’éditeur, mon état d’esprit sont autant de critères de choix, mais il en est un qui marche à tous les coups, le nom de l’auteur ! Avec certains auteurs en tous cas, et Robin Hobb en fait partie. Si en plus il est question d’un fou et d’un assassin... je n’y résiste pas !

En quête de vengeance est le troisième volume (en France) de la dernière saga en date de mon auteur de fantasy préféré, Robin Hobb. Une saga dans laquelle on assiste aux retrouvailles de Fitz et du Fou, mais le temps a passé et les choses ont bien changé. Dès l’instant de leur séparation, ce pauvre Fou a vécu de terribles choses, et lorsque Fitz le ramène à Castelcerf, il est mourant. Pendant que notre assassin prend soin de lui du mieux qu’il peut, sa fille cadette, Abeille, se fait enlever au domaine familial. Ainsi s’achevait le tome précédent, et c’est précisément là que reprend celui-ci.

Le récit s’articule à nouveau autour de la fille et du père, même si les chapitres concernant Abeille sont bien moins nombreux que dans les tomes précédents. Tandis qu’elle et Évite sont emmenées au loin par les Serviteurs et leurs mercenaires, on découvre, en même temps que Fitz, toute l’horreur des sévices subis par le Fou. Sévices qui l’ont bien évidemment transformé, faisant de ce trublion solaire un personnage aveugle, transi de douleurs et terrorisé. Étrangement, bien que ces passages soient très durs, ce sont sans doute mes favoris ; bien que mon personnage préféré soit devenu bien différent de ce qu’il était quand je suis tombée sous son charme, il trouve le moyen de gagner en profondeur et de me devenir encore plus cher.

Premier coup de cœur de 2017, en somme ! C’est bien simple, j’ai tout aimé dans ce roman. Les événements, les personnages et leur évolution, les liens que Robin Hobb tisse sans cesse avec les sagas précédentes, ainsi qu’avec celles des Aventuriers de la mer, et des Cités des Anciens, enrichissant encore et toujours ce somptueux univers. Seul petit bémol : la naïveté de Fitz ! C’est un trait de caractère qu’il a toujours eu, mais là on atteint des sommets et cela devient difficilement crédible. Comment peut-il avoir été aussi aveugle quant à l’identité de sa fille, je me le demande ! Cela n’a en rien gâché ma lecture, cela étant, fort heureusement.

La suite est dans ma PAL et je meurs d’envie de me jeter dessus ! Ce tome était une vraie réussite, à tous points de vue, et les fans tomberont immanquablement sous le charme. Quant aux autres, je ne saurais trop leur conseiller de commencer par le commencement. Pour une découverte du genre de la fantasy, il n’y a pas mieux que L’assassin royal !

Note : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
Billet d'origine : eTemporel

Vous aimerez aussi...

0 commentaires